Gautier POURCHET - PDG et fondateur de l’Agence MINUSCULE

  20 février 2017

Gautier POURCHET - PDG et fondateur de l’Agence MINUSCULE1) Bonjour Gautier, tu es le PDG et fondateur de l’Agence MINUSCULE, peux-tu nous dire en quelques mots comment fonctionne ton activité ?
Après 15 ans de salariat dans le secteur du marketing sportif, j’ai souhaité créer ma propre structure pour répondre aux problématiques des marques sur 3 domaines :
• Le conseil dans leur stratégie de partenariats sportifs ou culturels
• La stratégie et commercialisation d’évènements sportifs ou culturels à travers la mise en place et la vente de package de partenariats, d’hospitalité…
• La gestion opérationnelle d’activation de partenariats en amont, pendant et après les évènements.

2) Quel a été ton parcours universitaire et quel a été ton parcours professionnel avant de diriger l’Agence MINUSCULE ?
J’ai été diplômé de l’ESSCA en 2001 et après deux ans en tant que commercial en Angleterre, j’ai souhaité reprendre mes études à Audencia pour effectuer un Mastère Spécialisé en Management des Organisations Sportives.

Fort de mes expériences professionnelles dans 6 pays (UK, France, Etats-Unis, Mexique, Corée du Sud et Afrique du Sud) j’ai souhaité m’orienter vers une carrière internationale. J’ai commencé ma carrière dans le marketing sportif en Corée du Sud au sein de l’agence Octagon. J’ai rejoint 4 ans plus tard l’agence internationale IMG pour diriger leur activité conseils. Après avoir accompagné IBM dans sa stratégie dans le tennis et VISA dans leur premier partenariat avec la FIFA, j’ai rejoint l’UEFA en 2011 pour m’occuper des partenaires internationaux sur l’EURO 2012. J’ai ensuite rejoint la FIA pour créer et développer le département Sponsoring avant de créer agence MINUSCULE en 2015.

3) Comment imagines-tu l’Agence MINUSCULE dans 10 ans ?
Comme une agence MAJUSCULE du marketing sportif. Je l’imagine surtout toujours aussi réactive et forte de propositions innovantes et disruptives à même de renforcer et différencier la communication des marques.

4) Quel métier voulais-tu faire quand tu étais plus jeune ?
Je voulais être Nelson Monfort !

5) Quel était ton idole quand tu étais enfant ?
Eugène Kabongo ! L’attaquant de l’OL en 1986 lorsque j’ai commencé à aller à Gerland en D2.

6) Si tu avais un conseil à donner aux plus jeunes qui souhaitent se lancer dans l’entreprenariat aujourd’hui, quel serait-il ?
De bien savoir pourquoi ils se lancent et de savoir expliquer clairement en quoi leur future entreprise répondra à un besoin du marché qui n’existe pas ou mal.