Philippe Perret - PDG et fondateur de la société PPW

  30 mars 2017

Philippe Perret - PDG et fondateur de la société PPW1) Bonjour Philippe, tu es le PDG et fondateur de la société PPW, peux-tu nous dire en quelques mots comment fonctionne ton activité ?
A la base, PPW exploite une marque de streetwear « PRAND » créée en 2004. La marque a été vendue dans plus de 100 points de vente en France et sur divers sites web, et nous avons même eu notre propre boutique dans le marais à Paris en 2011. Mais le business des marques textiles a totalement changé depuis 5 ans, notamment avec l’arrivée de l’impression numérique, l’explosion du prix de la pub sur le web... nous avons donc dû nous adapter car peu de marques de cette époque sont encore existantes. Les produits PRAND sont désormais exploités en licence par différents groupes. A côté de cette activité, nous nous sommes en plus spécialisés en « merchandising » pour les politiques et les artistes.

2) Quel a été ton parcours universitaire et quel a été ton parcours professionnel avant de diriger la Société PPW ?
Après un Bac S, j’ai hésité entre les beaux arts et une école de commerce... par sécurité, j’ai opté pour le commerce... et terminé par un DESS marketing spécialisé dans la mode. Durant mon DESS j’ai créé une SARL dont l’activité était la commercialisation d’une marque de prêt à porter et je me suis pris en stage en fin d’études dans ma propre société.

3) Comment imagines-tu la Société PPW dans 10 ans ?
Je ne sais pas... il faut sans cesse évoluer, se remettre en question.

4) Quel métier voulais-tu faire quand tu étais plus jeune ?
Au départ je voulais être Designer automobile. En fait, entre 12 et 18 ans, je passais tout mon temps libre à dessiner des voitures... c’est pour cette raison que je voulais faire une école d’art. Parallèlement j’avais la bosse du commerce... j’ai commencé à revendre mes Nike en 6ème, puis mes consoles de jeux, etc. Donc au final j’ai réussi à allier mes 2 passions en créant mon entreprise (dessiner sur des t-shirts et les vendre) !

5) Quelle était ton idole quand tu étais enfant ?
Arnold Schwarzenegger car j’adorais ses films. Et plus tard, en voyant le parcours de ce fils de policier autrichien parti de rien, qui a fini gouverneur de Californie après avoir été entrepreneur à succès dans les salles de sports, star de cinéma... je me suis dit que tout était possible !

6) Si tu avais un conseil à donner aux plus jeunes qui souhaitent se lancer dans l’entreprenariat aujourd’hui, quel serait-il ?
Il faut savoir bien s’entourer et éviter de vouloir tout faire tout seul !