Le vrai-faux du prélèvement à la source

Le vrai-faux du prélèvement à la source

21 juillet 2018

Prélèvement à la source : report au 1er janvier 2019
Les dispositifs relatifs à l'année de transition sont reportés d'un an et les modalités d'imposition pour 2018 seront identiques à celles qui avaient été prévues pour 2017.


Vrai ou Faux ?

Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019

VRAI.
Le prélèvement à la source a été reporté au 1er janvier 2019.

Le prélèvement à la source, c'est comme la mensualisation

FAUX.
Vous paierez votre impôt l'année où vous percevrez les revenus correspondants (et non l'année suivante), et le montant du prélèvement suivra vos variations de revenus à la baisse ou à la hausse.
Pour vos salaires ou pensions de retraite cette adaptation sera automatique et en temps réel. Le paiement de l'impôt sera par ailleurs étalé sur 12 mois au lieu de 10 mois avec la mensualisation.

Je devrai continuer à remplir une déclaration de revenus tous les ans

VRAI.
Une déclaration de revenus restera nécessaire chaque année pour faire le bilan de l’ensemble des revenus et prendre en compte les réductions ou crédits d’impôts.

Je paierai deux fois mon impôt en 2019 ?

FAUX.
Il n’y aura pas de double prélèvement en 2019 sur les salaires, les retraites, les revenus de remplacement, les revenus des indépendants et les revenus fonciers récurrents. L’impôt normalement dû au titre des revenus non exceptionnels perçus en 2018 sera annulé par le biais d'un crédit d'impôt spécifique calculé automatiquement par l'administration fiscale sur la base de la déclaration des revenus 2018 déposée au printemps 2019.

Je garderai le bénéfice de mes réductions et crédits d'impôts sur mes dépenses effectuées en 2018

VRAI.
Le bénéfice des réductions et crédits d'impôt acquis au titre de 2018 sera maintenu. Ceux-ci seront versés au moment du solde de l'impôt, à l'été 2019. Pour les services à domicile et garde d’enfant de moins de 6 ans, le versement d’un acompte de crédit d’impôt est prévu au premier trimestre 2019. Il sera égal à 30 % du crédit d’impôt de l’année précédente (crédit 2018 au titre des dépenses 2017). Le solde sera versé en août 2019, après la déclaration de revenus qui reste inchangée et qui permettra de déclarer le montant des dépenses engagées en 2018 ouvrant droit au crédit d’impôt.

Mon employeur (le collecteur) va tout savoir de mon patrimoine

FAUX.
L'administration fiscale restera votre interlocuteur unique. Le salarié ne donnera aucune information à son employeur. Seul le taux de prélèvement est transmis au collecteur par l'administration fiscale, et un même taux peut correspondre à des situations très différentes.


Lire l'article original...